Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

COMMENTAIRE ÉDITORIAL

[perfectpullquote align=”full” bordertop=”false” cite=”Richard C. ABITBOL, Président” link=”” color=”” class=”” size=””]

La Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël se réjouit de la décision de l’Ambassade d’Israël de ne pas participer au Festival du Film Israélien de Paris et appelle tous ses sympathisants et tous les parisiens à ne pas y assister.

En effet, ce festival devrait être dénommé le Festival du Film Anti-israélien tant la récurrence de la violence des attaques envers la société, la gouvernance et l’armée israélienne  y est constante et tant elle monte en puissance et va crescendo au fil des années.

Le fait que l’organisatrice ait voulu, à tout prix ( y compris en sachant que la conséquence en serait la non présence de l’ambassadrice d’Israël), ouvrir ce festival par le film «Foxtrot» du réalisateur Samuel MAOZ, démontre l’engagement politique violemment anti-israélien de Hélène Schoumann, dont tout le monde connait les accointances politiques.

Ce qui nous choque davantage est l’attitude de «Tribune Juive» et du C.R.I.F  qui ont fait, dans leur Newsletter respective, la promotion de ce festival et de cet abominable film, en donnant largement la parole à Hélène Schoumann qui s’en donne à cœur joie dans la critique de l’ambassadrice et de la gouvernance d’Israël.

Que ce film ait obtenu le Lion d’argent Grand Prix du Jury à la Mostra de Venise ne démontre en rien la qualité de ce film, bien au contraire !

En effet, cela fait des lustres que les films israéliens ne sont honorés par les Festivals du Film en Europe que  lorsqu’ils dénigrent l’armée, la société ou la gouvernance d’Israël. Tous les films présentant positivement la société israélienne n’ont jamais eu droit à ce privilège.

Il est temps que l’Europe cesse ce dénigrement systématique d’Israël qui a pour corollaire la montée de l’antisémitisme sur le continent ! [/perfectpullquote]

 

[perfectpullquote align=”full” bordertop=”false” cite=”” link=”” color=”” class=”” size=””]L’ambassadrice d’Israël en France ne se rendra pas à la cérémonie en raison de la diffusion du film « Foxtrot » du réalisateur israélien Samuel Maoz.[/perfectpullquote]

Source:©  Festival du cinéma israélien à Paris : Israël boycotte la soirée d’ouverture

0 Comments

  • Amsellem Jacob
    Posted février 22, 2018 19h41 0Likes

    Ils sont forts les israéliens pour laisser croire aux autres des balivernes qui leur permettent de se remplir les poches….pour moi qui vit en Israël avec plaisir et qui peut témoigner de la valeur morale de notre armée qui pourrait servir d’exemple à de nombreuses autres unités militaires à travers le monde ..

  • MARIE GRINDEL
    Posted février 22, 2018 22h42 0Likes

    BRAVO CHER RICHARD ABITBOL,
    VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON, CELA SUFFIT
    CE COMPORTEMENT DE LA GAUCHE ISRAELIENNE OU DE LA GAUCHE JUIVE
    FRANCAISE
    QUI PASSE LEUR TEMPS A DENIGRER L’ETAT D’ISRAEL
    PARCE QU’ILS SAVENT QUE LES MEDIAS FRANCAIS
    VONT LES ENCENSER, LEUR OFFRIR LE TAPIS ROUGE.
    MERCI POUR VOTRE COURAGE.
    MOI QUI TOUS LES ANS, NE MANQUAIS UNE SEANCE DU FESTIVAL
    JE NE VAIS PAS Y ALLER EN SIGNE DE PROTESTATION.
    BRAVO CHER RICHARD.
    MARIE GRINDEL

    • RichardA
      Posted février 22, 2018 23h57 0Likes

      Merci
      Votre réponse est ma meilleure récompense. Si nous résistons, ils plieront !

  • Carme
    Posted février 23, 2018 10h19 0Likes

    Merci à vous et bravo pour votre information … bien entendu que je n’ yrai pas au festival. La mort d’ en l’ âme . Israel a besoin d’ être aimé et valorisé par les siens … soyons et restons solidaires à Israel dans tous les domaines. Il nous faut croire que les amis d’ Israel serons plus nombreux à ouvrir les yeux , nous soutenir Israel comme le fait. Mr. Claude Goasguen. Merci à vous

  • Natacha
    Posted mars 11, 2018 2h30 0Likes

    Merci de nous avoir prévenus !

    En regardant la programmation, je trouve aussi d’autres films anti israéliens.

    Je comptais y aller et faire découvrir le cinéma isarélien à un ami non juif de passage à Paris.

    Tant pis, je m’abstiendrai. Quel dommage !

Leave a comment

C.J.F.A.I © 2024. All Rights Reserved.