Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Image en ligne
                           8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le Président                                                      Drancy le 1 er novembre 2017
Sammy GHOZLAN

Le Bureau National de Vigilance contre l'Antisémitisme salue le brillant réquisitoire prononcé par l'avocat général Madame Naima Rudolf qui requiert  contre Abdelkader Merah  la réclusion à perpétuité  assortie d'une peine de sûreté de 22 ans 
             Le fait  que l'auteur des meurtres Mohamed Merah ne soit pas présent au procès de son grand frère , ne change rien à la nécessité de ce procès ainsi qu'à sa conclusion par une sanction très sévère exemplaire pour être dissuasive .
Pour le BNVCA Il est temps que les  auteurs de ces attentats islamo terroristes ne soient plus qualifiés à priori  de "déséquilibrés" ou de "loups  solitaires". Ce qu'ils ne sont pas 
Pour le BNVCA ce sont des terroristes djihadistes motivés par le désir passionnel et compulsif de devenir des martyrs ( shahid) pour témoigner de leur amour mortifère à l'idéologie islamiste.  
  Le. BNVCA conteste par ailleurs  les  arguments des avocats de la défense qui plaident l'acquittement et prétendent que condamner. Abdelkader . Merah serait "tuer la justice."  Le BNVCA affirme le contraire et considère que toute autre décision que la condamnation de Merah serait perçue comme une injustice grave commise au préjudice des victimes et de la Vérité   Le BNVCA choqué, désapprouve maître  Dupont -Moretti  lorsqu'il' exprime son mépris  pour  la.Légion d'honneur en déclarant qu'en l'espèce "  "il préfère recevoir des crachats sur sa robe d'avocat plutôt que la légion d'honneur ".  

Le BNVCA représenté aux audiences par Maitre Charles Baccouche reste attentif au dénouement de ce procès historique et à l'énoncé du verdict ..

Garanti sans virus. www.avast.com

0 Comments

  • cohen
    Posted novembre 1, 2017 13h43 0Likes

    Les plaidoiries scandaleuses constituent, pour certains avocats, une forme de publicité ; car on ne peut ignorer leur impact tant du côté des victimes que du grand public.
    On est, dès lors, en droit de se demander si ces “plaidoiries” ne sont pas, pour certains avocats très engagés politiquement, outre la notoriété que leur apporte le scandale, un moyen de s’assurer une certaine clientélisme, une considération dans certains milieux…
    Et, dans ce but, quoi de mieux que d’infliger de nouvelles blessures aux proches des victimes ?
    Sans parler du plaisir que cela procure, peut-être…

    Ce n’est pas sans rappeler l’attitude du défenseur de klaus barbi.

    Il n’est pas à exclure, au delà des effets de manche ou des commentaires sur la Légion d’honneur, que des considérations beaucoup moins honorables expliquent ce choix.

    L’argent n’a pas d’odeur, Par contre la pourriture se détecte bien.

Leave a comment

C.J.F.A.I © 2024. All Rights Reserved.