Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page
str (AFP/Archives)Photo de soldats iraniens lors de la parade militaire à Téhéran, le 22 septembre 2017.

Source:© L’instabilité mondiale grandissante et l’Iran, principaux défis militaires d’Israël en 2023 – I24NEWS

La guerre en Ukraine et la rivalité entre les USA et la Chine devraient exacerber les problèmes de sécurité au Moyen-Orient, selon un rapport du renseignement

La guerre en Ukraine et la rivalité entre les USA et la Chine devraient exacerber les problèmes de sécurité au Moyen-Orient, selon un rapport du renseignement

La direction du renseignement militaire de Tsahal a préparé un rapport sur les tendances mondiales, l’Iran et le terrorisme arabe palestinien, et qui sera bientôt présenté à l’échelon politique. Selon Israel Hayom, qui a eu accès au rapport, si l’Iran reste la menace la plus sérieuse, il n’est plus la préoccupation principale du renseignement militaire. Il est désormais considéré comme un élément d’un ensemble plus vaste de défis auxquels Israël est confronté.

L’instabilité mondiale, qui découle de la rivalité entre les États-Unis et la Chine et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, devrait se poursuivre et pourrait s’aggraver au cours de l’année à venir. Le rapport fait également état de tendances démographiques aux États-Unis qui pourraient avoir un impact négatif sur la relation entre les États-Unis et Israël si cette relation n’est pas correctement entretenue et cultivée.

L’instabilité mondiale a touché le Moyen-Orient, des pays comme l’Égypte et la Jordanie étant confrontés à des pénuries alimentaires et à une crise économique en raison de la guerre en Ukraine. Concernant l’Iran, le rapport se concentre non seulement sur la menace nucléaire, mais aussi sur les tentatives croissantes de l’Iran d’encourager les actes de terrorisme des résidents de l’Autorité palestinienne. 

L’Iran reste le seul financier du Jihad islamique et le principal financier du Hamas à Gaza. L’Iran n’a pas réussi à installer une autre menace à la frontière d’Israël avec la Syrie, mais continue à tenter d’armer le Hezbollah au Liban. Les tentatives de l’Iran de fournir au Hezbollah les mêmes missiles de précision qu’il a fournis à la Russie et qui ont été utilisés contre l’Ukraine ces derniers mois sont particulièrement préoccupantes.

Le renseignement militaire estime par ailleurs que le Hezbollah sera encore embourbé dans les problèmes internes du Liban en 2023 et ne devrait donc pas déclencher une guerre avec Israël. L’Iran va continuer à faire progresser lentement son programme d’armes nucléaires, mais devrait s’abstenir de franchir l’étape finale de la fabrication d’une bombe.

Enfin, pour la première fois depuis de nombreuses années, le renseignement militaire a traité Gaza et l’Autorité palestinienne comme une seule et même question et non comme des défis distincts. La principale préoccupation concerne l’après-Abbas. Le président de l’Autorité palestinienne, âgé de 87 ans, entame sa 17e année au pouvoir. Israël redoute que le Hamas et d’autres organisations terroristes viennent combler le vide que laissera le dirigeant palestinien.

Laisser un commentaire

C.J.F.A.I © 2023. All Rights Reserved.