Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La volonté des troupes de Marine Le Pen de présider cette structure a suscité une vague d’indignation parmi les députés, obligeant la présidente du Palais Bourbon à temporiser dans un communiqué.

Source: ©Groupe d’étude sur l’antisémitisme à l’Assemblée : les velléités du RN indignent la gauche et les macronistes

La volonté des troupes de Marine Le Pen de présider cette structure a suscité une vague d’indignation parmi les députés, obligeant la présidente du Palais Bourbon à temporiser dans un communiqué.

La journée allait se terminer sans polémique pour le Rassemblement national. C’était sans compter la réunion sur la répartition des groupes d’étude de l’Assemblée nationale, qui se tenait mardi soir au Palais Bourbon. Des structures qui portent sur «le vin», sur «la chasse», sur «l’autisme», sur «la Camargue» ou enfin sur «l’antisémitisme», et dont les présidences sont réclamées par les différents camps selon leur intérêt pour le sujet. Sous la direction du vice-président RN de la Chambre Basse Sébastien Chenu, les représentants de chaque groupe politique ont ainsi débattu dans la matinée pour savoir qui obtiendrait la direction de tel ou tel groupe. En tant que première force, Renaissance a jeté son dévolu sur «les jeux vidéo» et «la chasse», avant que le RN ne réclame «l’antisémitisme». Stupeur immédiate dans la salle.

«Ce n’est pas possible, il est hors de question que ce groupe, que j’ai présidé pendant cinq ans, revienne au RN», réagit aussitôt le député macroniste Sylvain Maillard. Les autres parlementaires présents – sauf ceux du parti à la flamme – acquiescent. La discussion s’anime rapidement et la réunion est ajournée… avant de finalement reprendre un peu plus tard.

Vif émoi

Révélée par RCJ ce mercredi, la nouvelle suscite un vif émoi à gauche, comme dans la majorité. «Inconcevable. Les socialistes s’y opposent fermement et demandent aux autres groupes républicains à l’Assemblée de faire de même», a par exemple tweeté le patron du groupe PS Boris Vallaud. «Le RN qui a les groupes d’études antisémitisme et Sida. Un parti fondé par des SS et dont un des dirigeants historique parlait de mettre les sidaïques dans des sanatoriums. C’est impossible !», s’est de son côté insurgée l’écologiste Sandrine Rousseau. «C’est un no-go absolu, c’est inenvisageable. Le RN ne présidera pas ce groupe d’étude. De toute façon, la liste doit être votée en bureau donc ça ne passera jamais», résume auprès du Figaro Sylvain Maillard.

La phase de concertation toujours en cours

«Ce sont de ridicules procès d’intention, se défend quant à lui le député RN de la Somme, Jean-Philippe Tanguy, un temps pressenti pour présider le groupe en question. Nous n’aurions pas le droit de nous préoccuper de ce sujet parce que Jean-Marie Le Pen a dit des horreurs il y a 50 ans de cela ? Tout le monde devrait se réjouir que tous les partis veuillent lutter contre l’antisémitisme.»

Devant l’ampleur prise par le sujet, la présidente macroniste de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet s’est emparée de la question, affirmant dans un communiqué de presse que la phase de concertation était toujours en cours et que la décision finale serait prise le 7 décembre, par le bureau de l’Assemblée nationale. Le RN maintiendra bien sa candidature.

ANALYSE & OPINION

Une commission de l’AN chargée d’étudier l’antisémitisme dans notre pays a été mise sous la présidence du RN.
 
Au lieu de s’en réjouir ( comme de tout ce qui va dans le bon sens) , le CRIF se rebelle et s’indigne !
 
Cela serait audible si un parti s’opposait à un audit d’un tel fléau mais c’est incompréhensible quand cette chasse à l’antisémitisme fait l’unanimité à l’Assemblée Nationale.
 
C’est cette même indignation feinte et calculée qui sévissait quand il s’agissait de s’offusquer de la visite des Klarsfeld à Perpignan car, telle était la seule  motivation des Klarsfeld : se réjouir de tout ce qui va dans le bon sens et affaiblit l’antisémitisme. Il faut  d’ailleurs saluer le courage des Klarsfeld qui , au-delà des préjugés qu’ils devaient vaincre, ne se sont préoccupés que d’une chose: aider tous ceux qui agissent afin de lutter contre l’antisémitisme quelle que soit leurs positions par ailleurs; cela relève tout simplement du bon sens !
 
Si demain LFI faisait “Tchouva” et que leurs dirigeants reniaient leurs soutien aux antisémites notoires, on ne pourrait que s’en féliciter et leur dire:  chiche.
 
Mais cette lutte inconditionnelle contre l’antisémitisme n’est visiblement pas ce que recherchent certaines institutions juives, dont, bien entendu, le CRIF !
 
Ces institutions sont happées par leur idéologie, dont on connait la nature à l’origine de leur création, et elles pensent certainement qu’en agissant ainsi elles défendent leur petit  fond de commerce !
 
Dans ces conditions on peut s’interroger : quel est donc le réel objectif du CRIF ? Défendre notre communauté contre ses ennemis séculaires ou plus récents ? Annihiler l’antisémitisme partout où il existe ?
 
Que nenni, surtout pas !
 
Comme les dirigeants palestiniens qui réfutent une Paix qui mettrait fin à leurs intérêts personnels exorbitants, ces organisations ne défendent plus que leur petit intérêt , leur petit business qui est d’ailleurs passé, au fil du temps, de la grande entreprise au petit commerce !
 
Quelle tristesse de constater, aujourd’hui, que leur seule utilité  n’est plus que d’être un bouclier du pouvoir en instrumentalisant l’antisémitisme et le racisme à des fins politiques !
 
On ne reconnaît plus cette organisation d’où émergeait naguère une vision et un combat salutaire non seulement pour les juifs  mais également, et surtout, pour l’ensemble des français épris de Justice !
 
Disparus les Meiss, Modiano, Steg, Rothschild, Elkann ou Jean kahn avec leur hauteur de vue, disparus au profit de petits apparachiks médiocres qui comme le corbeau de La Fontaine lâche son fromage au vu d’une flatterie dont ils ne se rendent même pas compte qu’elle est feinte et surjouée !
 
Le pire est que le fromage qu’ils tiennent dans leur bec n’est pas le leur mais celui de personnes qui souffrent et qui se sont sacrifiées pour payer le fromage qui nourrirait ledit corbeau !
 
N’oublions jamais que l’objet social de ces organisations, leur seul objectif qui leur a été  assumé est d’aider à l’annihilation de l’antisémitisme partout où il existe, de convaincre et de vaincre ce fléau, de le combattre tout azimut et non de le faire perdurer a des fins égocentriques ou politiques au gré de leurs élucubrations !
 
Leur rôle est d’être un objet d’action, de lutte et d’obtenir des résultats et non d’être l’antre du paraître et de la jouissance personnelle !
 
On ne les a jamais vu monter au créneau contre ceux qui sont au pouvoir, quel qu’il fut ou de quelle couleur qu’il affichait ! On ne les a jamais vu combattre les députés, aujourd’hui dans la majorité, qui finançaient France-Palestine et d’autres organisations notoirement antisémites sous couvert d’antisionisme !
 
La République est une et indivisible, tout ce qui permettra de faire émerger la justice, d’éradiquer le racisme et l’antisémitisme est le bienvenu , et cela sans discriminer les acteurs et les bâtisseurs de cette tâche !
 
Ces institutions  ont tort et cela fait des décennies qu’ils ont tort !
 
Au leu de s’engager politiquement, commele sont  la plupart de leur dirigeants, ils devraient rester neutres et pragmatiques. Ils devraient encourager  tous ceux qui désirent participer à ce combat contre l’antisémitisme, car ils sont tous les bienvenus et cela quel que soit leur origine politique !
 
Permettre a chacun de montrer et démontrer ce qu’il est vraiment est un devoir citoyen !
 
Nous, juifs, plus que quiconque, nous avons subi les préjugés et les suspicions dont on nous affublait sans jamais nous donner une moindre chance ou la moindre possiblité de démontrer ce que nous étions vraiment, de nous juger sur ce que nous faisions et non sur ce que l’on nous accusait de faire, de n’être ces  êtres abominables que  dans leur fantasmes malfaisants !
 
Aidons donc tous les citoyens, qu’ils soient  militants et volontaires ou égarés repentants, réhabilitons ceux qui se sont égarés afin qu’ils reviennent dans le droit chemin,  faisons en sorte qu’ils viennent tous nous rejoindre dans ce combat salutaire et courageux afin de bâtir cet espace fraternel plutôt que de susciter et encourager  le retour aux vieux démons et a leurs conséquences néfastes.
 
Mais ne nous y trompons pas si LFI et le parti majoritaire ainsi que ces institutions s’opposent à ce que le RN pilote cette commission c’est qu’ils ont une trouille fabuleuse qu’ils mettent en avant le nouvel antisémitisme, celui qui tue les juifs de France car cela risque de les mettre dans le plus grand des embarras au vu de leurs collusions passées ou présentes !!!

Leave a comment

C.J.F.A.I © 2024. All Rights Reserved.